Employee advocacy, faire de ses Collaborateurs des Ambassadeurs


Les enjeux liés à l’e-réputation obligent les entreprises à développer leur présence sur le Web et les réseaux sociaux. Les collaborateurs ont un vrai rôle à jouer dans cette stratégie de visibilité.

Le principe de l’ « Employee advocacy » définit en quoi les collaborateurs d’une entreprise peuvent contribuer à valoriser la marque, ses produits et ses services.

Une entreprise aujourd’hui a donc intérêt à développer une véritable stratégie visant à faire de ses Collaborateurs des Ambassadeurs qui seront les premiers relais des contenus de la marque et les réseaux sociaux en seront le terrain de prédilection.

Chacun y trouvera un intérêt, l’entreprise pour son rayonnement et les Collaborateurs pour leur visibilité professionnel et leur « professional branding ».

Les étapes

Mais pour être efficace, il faudra respecter les règles liées à l’activité métier de l’entreprise, savoir fédérer et embarquer ses Collaborateurs, le tout de façon organisée et coordonnée.

Pour cela, quelques grandes étapes devront être respectées :

  • Définir les objectifs de son programme
  • Impliquer la direction et le management
  • Définir les rôles et mettre en place une Charte ou un guide des pratiques recommandées ou à éviter
  • Définir une stratégie de contenus en fonction des objectifs
  • Constituer un groupe pilote avant de déployer son programme à grande échelle
  • Identifier les outils nécessaires et les sources de contenus
  • Définir ses indicateurs de succès (kpi)
  • Former, accompagner et animer ses Ambassadeurs
  • Communiquer sur les résultats

Comme pour toute utilisation des réseaux sociaux en entreprise, on constate malheureusement que l’approche est trop souvent initiée par les outils, ce qui, inévitablement conduit dans la plupart des cas à un échec du programme. N’oublions pas que les outils ne sont qu’un moyen pour atteindre son objectif. Le point de départ doit consister à définir ses objectifs et les parties prenantes et bien sûr obtenir l’implication du management !

La communication interne devra être privilégiée pour expliquer les raisons d’un tel programme et l’intérêt qu’il représente à la fois pour l’entreprise et pour les Collaborateurs qui souhaiteront participer.

Les outils

Les outils, et il en existe de nombreux, devront être calibrés en fonction des objectifs et du nombre de participants. Des solutions professionnelles existent telles que Limber, Sociabble, SociallyMap/SociallyUp , Sharee, Everyone social, Socialook, Hootsuite Amplify, LinkedIN Elevate,…mais n’oublions pas que ce qui importe n’est pas la répétition et l’automatisation de la diffusion de contenus mais bien la création de liens, l’humanisation de l’image de l’entreprise au travers d’échanges personnalisés et une véritable valeur ajoutée que les Collaborateurs pourront proposer à leurs interlocuteurs.

——————————————————————————————

Un article de Frédéric Foschiani, Fondateur et Président de QSN-DigiTal, agence spécialiste des réseaux sociaux et de l’eReputation => Liens utiles

——————————————————————————————

#employeeadvocacy #rh #SocialMedia #ReseauxSociaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s