Cet article est la retranscription de l’épisode du podcast #QSNTALKS – Episode 46 : Comment éviter les erreurs et les pièges sur les réseaux sociaux – les bonnes pratiques

Cet épisode a été diffusé sur le podcast le 11 janvier 2023

Dans cet épisode:   

▶️ Savoir vérifier la véracité d’une information

▶️ Les outils de fact-checking

▶️ Les solutions de fact-checking de médias

▶️ Vérifier l’exactitude de photos et vidéos

▶️ Bonnes pratiques pour éviter les pièges

Comment éviter les erreurs et les pièges sur les réseaux sociaux - les bonnes pratiques - podcast #qsntalks et article par Frédéric Foschiani - Président de QSN-DigiTal

Bonjour,

Aujourd’hui dans #QSNTALKS , je vais aborder les erreurs et les pièges à éviter sur les réseaux sociaux et vous proposer des astuces et de bonnes pratiques.

En effet, les réseaux sociaux prennent une part de plus en plus importante dans notre vie personnelle et professionnelle et peuvent avoir un impact considérable sur notre image et notre réputation. Les risques sont de plus en plus nombreux tels que les cyber-attaques, les arnaques, la diffusion de fausses informations, la diffusion de contenus offensants ou discriminatoires, etc.

Il est donc important de se préoccuper de ces risques et de savoir prendre les mesures nécessaires pour les éviter.

A fortiori, si vous représentez une entreprise ou une organisation sur les réseaux sociaux, vous devez être encore plus vigilant envers les risques qui pourraient vous nuire et, à travers vous, impacter votre entreprise.

Voici donc quelques bonnes pratiques pour éviter des erreurs de comportement et des pièges que l’on peut nous tendre sur les réseaux sociaux.

L’un des usages les plus répandus de l’utilisation des réseaux sociaux concerne la recherche d’informations. Car oui, les réseaux sociaux sont de venus des sources d’informations privilégiées. Il n’est donc pas surprenant que ces leviers soient exploités pour la diffusion de fake news, ces fausses informations visant à nous influencer et donc à nous manipuler.

Savoir vérifier l’exactitude des informations diffusées sur internet et les réseaux sociaux

Savoir vérifier l’exactitude des informations diffusées sur internet et les réseaux sociaux devient incontournable.

Mais comment s’y prendre ?

Voici quelques étapes à suivre pour vérifier l’exactitude des informations diffusées sur les réseaux sociaux :

Vérifier la source et la véracité de l’information

1ère précaution, vérifier la source de l’information.

Pour cela, assurez-vous qu’elle provient d’une source fiable et digne de confiance.

Vérifiez la date de publication de l’information. Si l’information est ancienne, il est possible qu’elle ne soit plus d’actualité.

Recherchez également d’autres sources qui parlent du même sujet. Si l’information est importante, il y a de fortes chances qu’elle soit reprise par d’autres sources.

Les outils de fact-checking

Il existe des outils de vérification de l’information, tels que Google Actualités, Snopes, CheckNews, ou bien encore Faktisk, qui est une plateforme de vérification de faits spécialisée dans la vérification de l’exactitude des informations publiées en ligne, en particulier sur les réseaux sociaux.

Ces plateformes permettent de vérifier l’origine et la fiabilité de nombreuses informations publiées sur le web.

Les solutions de fact-checking de medias

Il existe aussi de nombreux autres fact-checkers de médias qui proposent des services similaires.

Voici quelques exemples de fact-checkers de médias qui permettent de vérifier l’exactitude des informations publiées en ligne et en particulier sur les réseaux sociaux

  • Le journal Le Monde dispose d’une rubrique dédiée à la vérification de l’exactitude des informations publiées sur le web et les réseaux sociaux
  • France Info propose un service de vérification de faits qui s’appelle « Les Décodeurs »
  • AFP Factuel, est le service de vérification de faits de l’Agence France-Presse (AFP)
  • France 24, propose un service similaire avec « Les Observateurs »
  • Même Le Gorafi, le site humoristique, dispose également d’une rubrique de vérification de faits

Vérifier l’exactitude de photos ou vidéos

D’autres outils sont précieux pour aider à vérifier l’exactitude d’une information cette fois d’une photo ou vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

  • Google Reverse Image Search: ce service de Google permet de rechercher une image sur le web en la téléchargeant ou en lui fournissant son URL. Cet outil permet de savoir si une image a été utilisée ailleurs sur le web et à trouver des informations sur son origine.
  • TinEye : cet outil de recherche d’image fonctionne de manière similaire à Google Reverse Image Search pour trouver des informations sur l’origine et l’utilisation d’une image. Entre parenthèse, ces outils permettront également d’identifier si vos propres images ont été récupérées sur un site web sans votre consentement.
  • Video Forensics : cet outil en ligne vous permet de vérifier l’authenticité d’une vidéo en analysant son contenu et en recherchant des indices qui pourraient indiquer qu’elle a été altérée ou manipulée. Cet outil peut d’ailleurs aider à détecter une vidéo deep-fake, ces vidéos qui ont été manipulées de manière à remplacer ou à masquer certaines parties de l’image originale.
  • La plateforme d’intelligence artificielle, DALL-E, qui permet de générer des images à partir de textes et de descriptions, peut aussi être utilisée pour comparer une image à une vidéo pour vérifier si cette image a été utilisée dans la vidéo de manière non autorisée.

Mais si ces outils peuvent aider à vérifier l’exactitude de certaines informations, il est toujours recommandé de faire preuve de bon sens et de sens critique pour savoir prendre du recul et remettre en question les informations que l’on voie en ligne.

Soyez donc sceptique et posez-vous les bonnes questions. Est-ce que cette information semble plausible ? Y a-t-il des éléments qui ne correspondent pas à ce que vous savez déjà ? En somme, ne prenez pas tout pour argent comptant et surtout ne partagez pas une information si vous n’êtes pas sûr de son exactitude.

Bonnes pratique et précautions sur les réseaux sociaux

D’autres pratiques doivent également devenir des réflexes dans notre utilisation des réseaux sociaux pour éviter des maladresses, des erreurs ou des pièges dont les conséquences peuvent parfois être désastreuses.

Faire attention à ses propres comportements

Avant de se méfier des autres, apprenons à nous méfier de nous-mêmes. Bien souvent, par notre propre comportement, nous pouvons être à l’origine de maladresses, d’erreurs ou de diffusion d’informations qui peuvent se retourner contre nous ou qui nous pas à être diffusées publiquement. Nos publications et nos interactions contribueront à la perception que l’on se fera de nous.

Il est donc capital de prendre le temps avant de publier ou de réagir, d’être respectueux dans nos interactions en ligne, de ne pas publier de contenu insultant, offensant ou discriminatoire.

Faites attention à ce que vous partagez en ligne et réfléchissez aux conséquences possibles avant de publier . Pour cela, je vous conseille d’écouter l’épisode 6 de #QSNTALKS consacré justement à aux conséquences de nos publications et de nos interactions sur notre responsabilité comme par exemple être attentif aux droits d’auteur et savoir respecter les règles de la propriété intellectuelle.

N’oubliez pas que tout ce que vous publiez en ligne peut être vu par un large public et peut avoir des conséquences sur votre vie professionnelle ou personnelle.

Savoir éviter les pièges sur les réseaux sociaux

Certaines précautions sont aujourd’hui incontournables pour éviter certains pièges.

De la même façon que nous avons appris à ne pas cliquer sur des liens suspects , n’acceptez pas des amis ou des followers que vous ne connaissez pas personnellement en particulier sur des réseaux sociaux que vous réservez à un usage personnel comme Facebook.

Sur certains réseaux sociaux comme Instagram et Twitter où l’on peut suivre un compte sans demander à faire partie de votre réseau, vérifiez les profils de vos nouveaux abonnés et n’hésitez pas à bloquer des profils douteux qui semblent être générés par des robots.

Il existe plusieurs éléments qui peuvent vous aider à identifier un faux profil sur un réseau social :

  • Un profil qui a été créé récemment et qui a très peu d’amis ou de followers peut être suspect.
  • Si le profil ne semble pas correspondre à une personne réelle (par exemple, s’il utilise une photo de célébrité comme photo de profil), cela peut être un signe que le profil est faux.
  • Un profil qui publie du contenu inapproprié ou qui partage des liens suspects peut être un faux profil.
  • Si le profil ne dispose pas de beaucoup d’informations personnelles ou s’il utilise un nom d’utilisateur étrange
  • Un profil qui propose des rencontres à caractère sexuel

Il est important de noter que les faux profils peuvent être difficiles à détecter et qu’il est recommandé de faire preuve de prudence lorsqu’on accepte des amis ou des followers sur les réseaux sociaux. Si vous avez des doutes sur l’authenticité d’un profil, n’hésitez pas à effectuer des recherches supplémentaires ou à ne pas accepter la demande ou bloquer le profil en question. N’hésitez pas à passez la photo du profil au crible d’un outil tel que TinEye dont je vous ai parlé précédemment. Il arrive souvent d’identifier une photo extraite d’une base de données payante ou même d’outils d’intelligence artificielle permettant de créer des photos de visages.

Soyez également attentif aux paramètres de confidentialité et de sécurité de vos comptes de réseaux sociaux quels qu’ils soient, y compris sur un réseau à usage professionnel comme LinkedIN. A ce sujet, je vous recommande l’écoute de l’épisode 16 de #QSNTALKS sur la gestion de la sécurité et de la confidentialité de ses données sur les réseaux sociaux.

Et enfin, n’utilisez pas de logiciels ou de méthodes pour tricher ou contourner les règles des réseaux sociaux. Il existe plusieurs logiciels ou méthodes qui peuvent être utilisés pour tricher ou contourner les règles des réseaux sociaux, en voici quelques exemples :

  • Les outils de spam ou de bots: ces outils peuvent être utilisés pour envoyer automatiquement des messages ou des commentaires sur les réseaux sociaux dans le but de promouvoir un produit ou un service de manière non autorisée.
  • Les logiciels de followers ou de likes : ces solutions permettent d’acheter des followers ou des likes frauduleux afin d’augmenter artificiellement la popularité d’un compte sur les réseaux sociaux
  • Les méthodes de « follow/unfollow »: cette technique consiste à suivre un grand nombre de personnes sur les réseaux sociaux dans l’espoir qu’elles vous suivront en retour, puis à les retirer de votre liste de followers une fois qu’elles vous ont suivi. Cette technique est utilisée pour augmenter artificiellement le nombre de followers d’un compte.
  • Les outils de hacking ou d’automatisation de leads qui permettent d’extraire des informations privées des profils sociaux comme les numéros de téléphone ou email ou bien d’envoyer des demandes de contact de façon automatique.

Beaucoup sont tentés de recourir à ces solutions, notamment pour un objectif professionnel et particulièrement sur LinkedIN.

Sachez que l’utilisation de ces outils ou de ces méthodes est interdite par les conditions d’utilisation des réseaux sociaux et peut entraîner de leur part des sanctions, telles que la suppression du compte.

En conclusion 

Les erreurs et les pièges sont nombreux sur les réseaux sociaux. Qu’il s’agisse de ceux que l’on nous tend ou de ceux dont nous pouvons nous-même être à l’origine.

Les réseaux sociaux deviennent incontournables dans notre quotidien et il est important de savoir se prémunir face aux risques pour en faire un usage utile et sans risques, ou du moins en sachant comment limiter les risques.

Respecter les règles et les conditions d’utilisation des réseaux sociaux, protéger ses données personnelles, savoir valider l’authenticité des informations et adopter un comportement public en accord avec l’image que l’on veut donner de soi sont les clés d’une utilisation pérenne et sûre de ces outils.

#ReseauxSociaux #podcast #qsntalks #Pièges

——————————————————————————————

——————————————————————————————

Ce sujet vous a intéressé?

🔵Abonnez-vous au blog

🔵Abonnez-vous au podcast #QSNTALKS sur votre plateforme de streaming préférée

🔵Suivez #qsntalks

📌Contactez-moi => Liens utiles

——————————————————————————————

Je suis Frédéric Foschiani, Fondateur et Président de QSN-DigiTal, agence spécialiste des réseaux sociaux et de l’eReputation

Expert des réseaux sociaux et de l’eReputation, je propose des formations, du conseil, de l’accompagnement opérationnel et des conférences

J’interviens sur tous les sujets liés à l’utilisation des réseaux sociaux : visibilité, image, veille, ventes, recrutement, marque-employeur, employee advocacy, relation client,…

Définition ou audit de votre stratégie, community management, création de contenus (visuel, rédactionnel, vidéo, podcasting), gestion de campagnes sponsorisées, événementiel augmenté sur les réseaux sociaux,…

📌Contactez-moi pour parler de vos besoins => Liens utiles

Publicité